fairytail34traductionfic
Profile

Blog de fairytail34traductio nfic

    우리 다시 만나는 그날까지 안녕.... #Goodbye- 2NE1 (20/01/2017)

  • 14619 visits
  • 109 articles
  • 2011 hearts
  • 1129 comments

Ma presentation. 10/01/2014

Bonjour je suis nouvelle et je me suis dit pourquoi je me ferai pas un blog .Ce blog dont vous visiterez et lirez parlera de fairy tail.Je posterai des fictions et one shot qui seront traduite se seront des fiction de crack pairing avec lucy.Et pour ce qui ne savent pas un crack pairing se sont des couple improbable. A aussi j'ai falli oublier je ne veux pas de plagiat parce que les fic que je traduit ne sont pas a moi ni rageur(se)qui viennent dire ton blog c nul et tout ni de dragueur je ne suis pas la pour draguer je suis la pour faire Un blog .Bref assez parler du blog et si je me présenté: je m'appelle Jessica j'ai les yeux marron les cheveux noir et j'adore la kpop et fairy tail.

Tags : Ma présentation ! ♥

"Une dernière chance" Chapitre 3 : Les ennemis de Fairy Tail 28/02/2017

"Une dernière chance" Chapitre 3 : Les ennemis de Fairy Tail

 
2 296 mots
 
- Donc, si j'ai bien compris, je suis un garçon vraiment agaçant qui passe son temps à ce vanter et à se désaper, et en plus je suis débile et inférieur à toi, résuma Grey.
- T'as tous compris.
- Tu te fiche pas un peu de moi, là ?
- Comment tu veux qu'il retrouve la mémoire si tu lui raconte des âneries, me gronda Maya.
 
Je soupire. Autour de nous le paysage était entièrement blanc. On ne faisait pas la différence entre ce qu'il y a devant, derrière et à côté de nous tellement tout se ressemble. Un paysage montagneux quoi. Comme je m'ennuyais, je tentais de rendre sa mémoire à Grey.
 
- Peut-être que si tu lui dis une de ses qualités il se rappellera de quelque chose, proposa Happy.
- Ouais, je suis bon en quoi, demanda Grey.
- Euh... bah... tu pratiques la magie constructrice. Donc, tu... construis des choses... en glace, répondis-je.
 
Je sentais qu'il n'allait pas se contenter de cette réponse. Happy semblait plutôt amusé de la situation même s'il était un peu triste de ne pas pouvoir voir ni entendre Grey. Maya s'arrêta et elle s'assit dans la neige.
 
- Bon, faisons une petite pause.
 
Elle ouvrit son sac et elle en sortit un livre. Je m'assois à côté d'elle. Je jouer avec la neige quand tous d'un coup j'ai entendu quelqu'un m'appelait. J'ai relevé la tête et j'ai vu un mort qui me regardé, insistant.
 
- Euh... bonjour toi.
- Tu vois qui, demanda Happy.
- Je ne le connais pas.
 
Le mort s'approcha de moi et il me toucha l'épaule. Je ne sentis pas son contact. Il sembla déçu et il partit. Je ne comprenais pas ce qui le rendait si triste. Maya releva la tête vers moi et me fit signe d'approcher.
 
- Qu'est-ce qu'il y a, demandais-je.
- J'ai trouvé un sort qui te permettra de fusionner avec des esprits. Comme ça tu pourras utiliser la magie des esprits avec lequel tu as fusionné. Mais par contre ça ne marche que pendant un cours instant.
- Mais ça ne va pas nous aidez à rendre la mémoire à Grey, objecta Happy.
- Peut-être que si. Leurs pensées seront connectées.
- Il faut que j'essaye, décidais-je.
 
Je me lève et prends le grimoire d'un geste assuré. J'ai posé ma main sur l'épaule de Grey. Celui-ci me lança un regard interrogateur. Il ne comprenait pas ce que je faisais. Je l'ai rassuré du regard et j'ai lu l'incantation à voix haute.
 
- Fusionem animarum et spiritus. Potestates et conscientia erunt in unionem.
- Sa veux dire quoi, demanda Happy.
- Fusionem veut dire fusion. Animarum et spiritus veut dire âme et esprits. Potestates, pouvoir ; et conscientia, et conscience ; erunt in unionem... seront unis, traduit Maya.
- Fusionem animarum et spiritus. Potestates et conscientia erunt in unionem, répétais-je.
- Fusion des âmes et des esprits. Pouvoirs et conscience seront unis...
 
Je relève la tête. Grey n'étais plus là. Je regarde autour de moi. Maya et Happy me regardèrent. Je commençais à paniquer. Je n'avais pas fait disparaître Grey quand même ! Soudain, une petite voix dans ma tête me fit comprendre que non.
 
- La prochaine fois, tu me préviens, s'énerva le mage de glace.
- T'es toujours là, m'exclamais-je. Ne hurle pas dans ma tête !
- Ça a marché, ajouta Happy.
- Essaye de faire une fusion de vos pouvoirs, dits Maya.
 
Je me concentre et lance une attaque de feu. Parfaitement normale de ce côté-là. Maintenant j'essaye de lancer une attaque de glace. Rien ne se produit. Je tape sur mon crâne pour réveiller le fantôme qui est à l'intérieur.
 
- Hé ! Tu peux te réveiller.
- Sa va, tu vas te calmer l'allumette, grogna-t-il.
- L'allumette... Tu m'as appelé l'allumette, m'écriais-je en riant.
- Bah oui, pourquoi ?
 
Je sautais de joie.
 
- Il a retrouvé la mémoire !!! Il a retrouvé la mémoire !!!
- Géniale, renchérit Happy.
- Ne vous exciter pas, il se rappelle juste de ton surnom, nous arrêta Maya.
 
Je m'arrête et soupire. Mince, moi qui croyais qu'il se rappeler de nous. Mais bon, on avance quand même un peu ! Si on continue comme ça, bientôt, il aura retrouvé toute sa mémoire et je pourrais sauver les autres.
 
- Tu ne peux pas tenir la fusion plus longtemps, ajouta Maya. On ferait mieux d'arrêter pour aujourd'hui.
 
Grey sortit de ma tête et il me fit clairement comprendre qu'il n'aimait pas trop les fusions morts/vivants. Je n'ai pu m'empêcher de rigoler de le voir aussi en colère et Happy me regarder comme si j'étais fou. Il ne comprenait pas cette soudaine démonstration de bonne humeur.
 
Nous avons continué de marcher et le soir, nous avons monté notre campement dans une grotte. J'ai fait du feu et j'ai tenté de trouver le sommeil. Mais à chaque fois que je ferme les yeux, elle apparait. Elle me souriait tendrement et, quand je tends la main pour la prendre dans mes bras, tout devient rouge autour de nous. Et d'un coup, elle cesse de sourire. Elle ferme les yeux lentement, elle tombe devant moi. Son corps si fragile est couvert de sang. A chaque fois, je me réveille en sursaut et je ne peux fermer l'½il de toute la nuit.
 
Cette fois encore, je fis cet affreux cauchemar. Mais cette fois, elle ne tomba pas devant moi. Cette fois, elle me regarde, les yeux remplis de larmes. Elle s'approche de moi et me prend dans ses bras.  Puis elle se fige et elle pousse un cri effroyable. Je me réveille. Le cri était réel. Happy et Maya dormait. Grey...
 
- Grey, m'écriais-je. Grey, qu'est-ce qui ce passe !
- Natsu, c'est affreux, hurlait-il. Je la voie ! Je la voie mais je ne sais pas qui c'est ! Et... et pourtant je m'emballe... je... je ne comprends pas, aide-moi !
- Du calme, du calme. Tu vois qui ?
- Elle a les cheveux bleus et longs. Ses yeux sont noirs. Elle est magicienne. Elle pratique la magie de l'eau. Et elle n'arrête pas de me coller. Pourquoi mon c½ur s'emballe et pourquoi je la voie tout le temps ?!
 
Je soupirais de soulagement. Heureusement, ce n'était pas si grave. Il m'avait fait peur pour rien cet idiot.
 
- Ne panique pas. C'est Juvia. Vous êtes amoureux mais t'es trop bête pour lui dire que tu l'aimes et sortir avec elle. Bonne nuit.
 
Je retourne me coucher, ignorant mon compagnon qui ne comprenait rien à rien. J'avais des problèmes plus important moi. Je suis sûr que ce rêve signifie quelque chose. Pourquoi je la verrais morte et puis tous d'un coup, vivante. Pourquoi est-elle triste ? Pourquoi elle pleure ? Elle souffre ? Toutes ses questions m'empêchent de dormir.
 
***
 
- Tu as vraiment une mine affreuse, me fit remarqué Maya.
- Tu n'as pas dormit de la nuit, m'interrogea Happy.
 
Je secoue la tête. Derrière moi, j'entendais Grey qui marmonner « Juvia... Juvia... Juvia... » encore et encore. Sa en devenait presque agaçant. Il ne s'en est toujours pas remis ou quoi ?!
 
- Natsu ?
- Oui Happy?
- J'ai rêvé de Lucy...
 
Je le regardais. Il avait une petite mine triste. Je le prends dans mes bras et vais un peu à l'écart des autres. Une fois assez loin, je le pose et m'assois en face de lui. Il avait les larmes aux yeux. Il avait besoin de me parler.
 
- Raconte-moi.
- Elle me manque Natsu ! J'étais de nouveau à Fairy Tail, mais j'étais tous seul. Et puis j'ai vu Lucy, mais elle était...
 
Il se mit à pleurer. Je le prends dans mes bras et le berce doucement. Je faisais ça dès qu'il se sentait mal. Comme il ne voulait pas ce calmer, je l'ai serrais contre moi. Je me suis pencher vers lui et j'ai murmuré.
 
- Moi aussi j'ai rêvé de Lucy. On était tous ensemble à la guilde et tout aller bien. Lucy souriait, elle était heureuse. Toi aussi tu étais heureux. Tu manger plein de poisson.
- Il est beau ton rêve...
 
J'avais menti, je n'avais pas fait un rêve aussi beau. Mais il fallait que je le rassure.
 
- Ouais, s'exclama une voix. Dommage que la suite est « un méchant monsieur arrive et tue tout le monde » !
 
Je me retourne. Deux personnes venaient vers nous. L'un d'elle était un homme. C'est lui qui avait parlé. L'autre personne était une jeune femme. L'homme avait les cheveux blonds, plutôt long avec une mèche qui cacher son ½il droit. La femme avait les cheveux noirs, très longs. Elle avait un ½il bleu et l'autre rose.
 
- Qui êtes-vous, questionnais-je d'une voix sec.
- Nous sommes de la guilde clandestine la plus puissante de toute. Les Black Heaven, répondit la femme.
- Je suis Damon et voici Kage, ajouta son compagnon.
 
Je les dévisageais. Je ne les avaient jamais vus avant. Je n'avais jamais entendu parler des Black Heaven. Mais leur symbole... un ange noir, je l'avais déjà vu quelque part. Happy tira sur ma manche. Il semblait paniqué.
 
- Happy ?
- Natsu... le type qui a fait exploser notre guilde... il avait la même marque ! Je l'ai vu dans mon rêve !
 
J'écarquille les yeux et me tourne vers les deux venus. Ils avaient détruit Fairy Tail ! Je sentais la colère monter en moi. Damon recula mais Kage restait indifférente. J'en conclus qu'elle était la chef. Elle soupira.
 
- Pourquoi te mets-tu en colère. Des guildes, il y en a plein d'autres.
- Vous avez tuez tous mes amis, hurlais-je.
- Vous avez tué notre ami, protesta Damon.
- Non, il s'est tué tous seul ! Son attaque lui a demandé trop d'énergie, et il en est mort.
- Là n'est pas la question, intervient Kage. Le problème, c'est le faite que tu es survécu. Mais ce n'est pas bien grave. Tu peux te joindre à nous.
 
Je restais sur figé. Elle me demande de me joindre à une guilde clandestine. Celle qui a tué tous mes amis, qui a détruit ma vie ! Est-elle vraiment sérieuse ? Pensait-elle vraiment que j'allais accepter ? Je lui jette un regard noir et elle soupira.
 
- Tu ne veux pas... dommage... Dans ce cas nous devons te tuer.
- Nous devons détruire Fairy Tail complètement pour que les guildes clandestines puissent régner sur le royaume, rit Damon.
- Je vous battrais, vous et toute votre guilde de minable, criais-je.
 
Je m'enflamme et je fonce sur Kage. Damon intercepta mon attaque et m'envoya volé quelques mètres plus loin. Je me relève et je le frappe si fort qu'il en perd connaissance. Pas très puissant finalement. Kage leva la main et des ailes noires poussèrent dans son dos.
 
- C'est quoi ça ?!
- Je suis mage des ténèbres, dit-elle. Tu ne peux pas me vaincre.
 
Elle m'emprisonna dans une boule d'énergie noire. Je me reçus plusieurs décharges un peu partout sur le corps. Je me retiens le plus que possible de crier. Kage rit et fit un mouvement de la main. La boule disparait et je tombe dans la neige. Happy vient vers moi en courant.
 
- Natsu !!!
- Je vais bien Happy.
- Je suis plus puissante que toi. Je suis le maître de la guilde des Black Heaven. Tu peux encore réfléchir à ma proposition, sinon, je te tuerais.
 
Elle disparut. Damon était, lui, toujours inconscient dans la neige. Hors de question que je le laisse s'en tirer. Je vais vers lui et je regarde dans son sac. Une corde. Je l'attache avec à un arbre. Il ne pourra pas partir d'ici.
 
- Happy, nous devons retrouver Maya, déclarais-je. J'espère qu'elle n'a rien...
 
***
 
- La prochaine fois, vous me prévenez avant de me laisser seule, hurla Maya.
-Mais il y avait Grey, protestais-je.
- C'est un fantôme !!! Je ne peux pas le voir ni l'entendre ni lui parler !!!
- Désolé Maya, chuchota Happy.
 
Elle soupira.
 
- Donc, si je suis mort, c'est à cause de cette Kage, de la guilde noir des Black Heaven, résuma Grey.
- Oui, et elle veut m'empêcher de vous ramener et aussi me tuer, ajoutais-je.
- Nous devons nous dépêchez de ressusciter les autres pour les combattre, déclara Maya.
 
Je hoche la tête et nous nous remîmes en routes. Je jette un coup d'½il à Happy. Il me regarda et me sourit. Je lui rendis son sourire. J'aurais aimé lui parler de mes vrais rêves. Mais ça n'aurait fait que l'inquiéter encore plus. Je ne pouvais pas lui dire que je voyais Lucy mourir devant mes yeux.
 
***
 
Encore des ruines. Toujours cette même liste de morts et cette affiche de recherche. Mais cet homme aux cheveux bleus n'est pas le seul à être venu sur les lieux de l'ancienne guilde de Fairy Tail. Deux personnes étaient là aussi. L'un d'elle, une femme, pleurait tandis que l'autre, un homme, la consolait.
 
- J'aurais dû faire quelque chose, pleurnicha la femme.
- Tu ne pouvais rien faire.
 
Elle tendit la main vers l'affiche de recherche. Natsu et Happy. On avait signalé leur présence dans un petit village et personne ne les avaient plus revu. La jeune femme se releva et elle fit signe a son compagnon de la suivre.
 
- Je dois retrouver Natsu immédiatement ! Il est surement en danger.
- Oui, ceux qui ont fait ça doivent le chercher.
 
Les jeunes gens partirent. La pluie commença à tomber comme pour signifier le retour du calme et du silence triste qui s'est installé ici depuis la tragédie. Toutes les guildes étaient en deuil et toutes espéraient que Natsu et Happy étaient en vie et en sécurité.
..............................................................................................................................................................
"Une dernière chance" Chapitre 3 : Les ennemis de Fairy Tail
Mot de l'auteur :
 
Voilà le chapitre 3 ! Sa devient plus difficile pour nos amis puisque les mages d'une guilde clandestine vont tout faire pour les empêcher de réussir. Espérons qu'ils s'en sortent !
 
Des avis sur ce chapitre ? D'après-vous, que va-t-il se passer ensuite ? Quel nouveau fantôme va être retrouvé par Natsu ? Vous verrez bien ;)
 
 
 
 


Chapitre précédent : <3                                                                                                    Chapitre suivant : <3

Remix from Asilia-Darkhell-toirrac

Chapitre 1 : Toi & Moi 02/10/2016



Chapitre 1 : Toi & Moi
Chapitre 1 : Toi & Moi


 
 
Chapitre 1 : Toi et Moi
 
[POV CL]
 
29 décembre 2014
SBS Gayo Daejun
 
--------------------------------------------------------------------------------
Big Bang était sur scène, mais mon attention était ailleurs.
 
En face de moi, se trouver Kim Jaejoong qui riait et discutait avec Yoochun et Junsu. Il était très séduisant, même quand il était lui-même, enfin, je l'ai toujours su. Il tourna la tête et me fit un sourire et je tournai rapidement du regard. Il avait soulevé un sourcil et esquissa un sourire alors que je lui fis un signe de tête. A l'extérieur j'étais indifférente mais à l'intérieur, j'étais en extase. Il le savait parce qu'il me connaissait mieux que quiconque dans ce monde, et vive versa.
 
Chapitre 1 : Toi & Moi

 
 

Chapitre 1 : Toi & Moi

 
Tout le monde était au Gayo, le nombre de nouveaux groupes ont augmenté de façon constante au fil des années. Contrairement quand 2NE1 a commencé, je peux à peine me rappeler des noms des groupes. Ils sont tous trop similaires. Il y avait une différence énorme contrairement aux 40 idoles qui avaient assisté à la première cérémonie, où j'étais allée, les MAMA 2009.
 
Je déteste penser comme ça, mais je trouve que les choses étaient mieux avant.Mais peut-être que j'ai juste trop de préjugés. Après tout, c'était au MAMA 2009 que j'ai fait ma première rencontre avec Jaejoong. A cette époque, lui et le reste de JYJ étaient en pleine séparation avec SM. C'était la raison pour laquelle il avait été froid avec moi quand je lui avais remis son prix et quand nous sommes allés en coulisses. Il m'avait sincèrement présenté ses excuses et je les avaient facilement acceptées, comprenant sa réaction.
 
La deuxième fois que nous nous sommes rencontrés c'était à la YG Christmas Party quelques temps après, Seunghyun (TOP) l'avait invité. Nous étions tous les deux trop timides pour nous présenter correctement de sorte que nous nous évitions l'un l'autre, mais il semblerait qu'il avait une sorte de force attractionnelle qui nous amenait à se retrouver à chaque fois. Finalement, nous nous sommes saluées et avons bavardé toute la nuit.Puis nous avons échangé nos numéros avec la promesse de se revoir bientôt, lorsque nos horaires seraient fixe.
 
La troisième fois que nous nous sommes vus, Seunghyun se plaignait que j'avais volé son ami, boudant à chaque fois que je lui disais que Jaejoong était parti. Puis j'ai réalisé que j'étais amoureuse de Jaejoong. Je ne le niais pas. Alors, quand nous mangeons ensemble, je pouvais à peine le regarder dans les yeux. Après l'avoir assurer à de nombreuses reprises qu'il n'avait rien fait de mal, il m'avait avoué qu'il m'aimait. Je m'étais étouffée et je lui ai dit comme une imbécile que j'aimais les chèvres. Il n'a jamais oublie ça.
 
La quatrième fois, nous nous sommes accidentellement heurté l'un à l'autre dans un club. Au sens propre. Il avait renversé son vin rouge sur ma robe blanche. J'étais trop ivre pour m'en rendre compte. Au lieu de cela, je m'étais jetée sur lui et je l'avais embrassé. Il m'avait dis que j'avais essayé de le séduire mais je pense qu'il a dis ça pour me faire rougir.
 
Nous nous embrassons tous le temps, depuis notre rencontre jusqu'à aujourd'hui.Pour un spectateur, nous avons l'air de deux enfants pleine d'hormones, mais avec le temps nous avions appris à nous connaître et à s'entraider dans les moments difficiles. Le sexe était autre chose ; on le faisait souvent et on était jamais ennuyeux de l'autre.
 
Les deux premières années de notre relation, on ne se voyait pas souvent. Un jour, il m'avait appelé il voulait me dire qu'il avait fait quelque chose de mal et qu'il voulait m'en parler.
On l'avait vu frapper une fan sasaeng et on pouvait l'entendre dans une preuve audio enregistrée. J'étais très choquée, mais j'avais tenu sa main dans la mienne pendant que nous nous regardions. Nous avions pleuré ensemble pour son avenir incertain et je l'avais grondé pour avoir été si téméraire. Malgré tout ce qui est arrivé, je n'avais pas peur de sa présence. Il ne m'avait jamais frappé, et je suis certaine qu'il ne le ferai jamais. Il m'avait dis ses mauvais sentiments qui s'étaient construit contre ses fans sasaeng. C'était compréhensible. Qui ne haïrais pas quelqu'un qui vous suit partout 24/24h ?
 
L'année suivante, un paparazzi nous avaient surpris dans un club. YG l'avait racheté et avait soudainement demandé à voir Jaejoong. J'ai donc du partir avec lui dans le bâtiment YG comme si j'allais dans un feu de forêt mais j'ai confiance en eux. Jaejoong avait l'air confiant. Au moins c'était une bonne chose, cela veut dire que je pourrais emmener Jaejoong sans avoir à le cacher où dire qu'il venait juste voir Seunghyun qui se plaignait toujours que je lui prenais son ami.
 
Le novembre de cette année, quand 2NE1 avait performé au MAMA à Hong Kong, ma voix s'était brisée. Je pouvais pratiquement entendre Jaejoong se moquait de moi en Corée. J'avais lancé un regard à la caméra, en espérant qu'il savait que c'était pour lui. Deux jours plus tard, lorsque nous étions à Busan, le karma l'avait frappé et il avait marché dans un tas de merde de chien. On s'était vraiment amusé et il avait essayé de s'essuyer sur moi.
 
Plus tôt cette année, lorsque nos groupes étaient en pause. Nous nous étions vus à la maison. J'avais donc décidé de lui faire un chili au crabe que j'avais mangé à Singapour. La présentation et le goût du plat étaient horribles. J'avais même vu un regard de dégoût sur le visage de Jae lorsqu'il avait mangé, mais il avait essayé de le manger en le couvrant avec un faux sourire. En fin compte, les deux prochains jours on avait eu une diarrhée horrible.
 
Vers le début de ce mois-ci, nous étions allés en France pendant les vacances. Je lui avais montré la ville auquel j'avais habité et je lui avait fait visiter Paris et lui ai montré la Tour Eiffel...
Mais les choses ont commencé à changer quand nous sommes rentrés en Corée. Nous nous sommes rendus compte que nous n'avons pas utilisé de préservatifs. Puis j'ai demandé à Bom de m'achetais un test de grossesses et je suis partie chez elle. Nous avons attendu anxieusement le résultat. Il était positif. J'avais appelé Jaejoong et lui ai annoncé la nouvelle. Il était vraiment heureux. Nous voulions vraiment être parents.
 
De retour à la réalité, je sentis quelqu'un me presser le genou.
« Arrête de le regarder, Chaerin. Tu n'es pas très discrète. » Me prévient Dara, en regardant de nouveau la scène avec un sourire.
 
Chapitre 1 : Toi & Moi

 
Je mis mes mains sur mon ventre doucement d'une manière protectrice. Je voulais être à la maison avec mon homme et l'entendre parler doucement à notre bébé. Il va être un bon papa j'en suis sûre ; même Bom était d'accord avec moi après avoir surpris Jae entrain de dire à Seunghyun ce qu'il allait faire quand le bébé naîtra. Jusqu'à présent, nous somme que quatre à le savoir et nous prévoyons que cela reste secret pendant encore au moins deux mois. Nous avons aussi prévu que je prendrais une année de pause et lui six mois. Nos deux labels étaient déjà informé.
 
Lorsque Dara se leva et se dirigea vers Heechul pour discuter de l'émission. Jaejoong s'assit sur son siège comme si c'était la chose la plus normale. Je pouvais entendre des gens derrière moi parlaient de son geste.
«Salut. » Dit Jae avec un sourire sur son visage pendant que SNSD chantait sur scène. Je le regardai comme si il avait une deuxième tête, surtout quand il tira ma chaise près de lui. Qu'est-ce qu'il lui prend tout à coup ?
 
Chapitre 1 : Toi & Moi

 
«C'est là que tu es censée répondre. »
 
«Qu'est-ce que tu fais ? »
 
«Ce n'est pas vraiment la réponse que j'attendais. » Il rit doucement. « Mais je pensais que puisque tu vas devenir bientôt ma femme. Je me suis dis que nous ferions mieux de faire des choses en public, donc je suis venu. »
 
« Ta f-femme ? »
 
Il hocha la tête. « Ouis, mais tu devras attendre ma proposition. »
 
« Menboong. »
 
Il rit à cela. « Tu veux vraiment pas être là, n'est-ce pas ? » Demanda-t-il. « Tu veux pas plutôt aller manger quelque part et rentrer ensuite la maison pour nous faire des câlins ? Notre bébé doit probablement être fatigué aussi. »
 
«Je suis affamé. » Lui annonçais-je. Nous sommes partis après avoir fais un signe de la main à Dara.
 
Nous avons toujours tous les deux aimé rejeter les autres, mais j'espère sincèrement que notre bébé ne va pas nous rejeter , ce qui est peux probable. Une choses est sûre, nous avons toujours des histoires à raconter. Comme la remise des prix à ma voix qui s'est cassée en plein live. Notre enfant ne va jamais s'ennuyer.
 
« Où allons-nous ? » Demandais-je alors que nous rentrons dans la voiture teintée de son manager qui était à l'exterieur.
 
« Chaerin. »
 
 
«Oui ? »
 
Chapitre 1 : Toi & Moi

 
«Je t'aime » Avoua-t-il en se tournant vers moi. Il remit doucement mes mèches rebelles derrière mon oreille avant de me donner un doux baiser sur les lèvres. « Je t'aime à tel point que ça fait mal, mais c'est une douleur que j'accepterai volontiers. Je sais qu'au fil des années, nous avons eu beaucoup de problèmes, mais ça été les meilleures années de ma vie parce que tu étais avec moi. Tu as toujours été là pour moi et tu ne peux pas savoir à quel point je t'en suis reconnaissant. Bientôt, tu vas mettre au monde notre bébé. Une partie de toi et une partie de moi que nous allions protéger et aimer. Ce sera sans doute la chose la plus difficile et la plus simple, mais cela va être aussi notre meilleur expérience. Nous allons vivre heureux en fondant une famille. Alors je te demande ceci Chaerin : Veux-tu bien m'épouser ? »
 
Les larmes que j'avais retenus pendant son discours, se mirent à couler. Comment se fait-il que parmi tous les hommes sur Terre, j'ai eu un homme incroyable ? Nous avons été ensemble pendant près de cinq ans et chaque jour est une expérience enrichissante pour nous. Il y a des choses que nous avons toujours découvris de l'autre, mais nous avons encore toute une vie pour le faire.
 
«Oui, je veux bien t'épouser. »
 
 
 
Chapitre 1 : Toi & Moi

Remix from Fiction-Kpop-CL

Tags : chearinoh - CL - Jaejoong - Jaerin

Avec le temps... (Part.I) 18/05/2016


Avec le temps... (Part.I)
Avec le temps... (Part.I)

POV CL
23 Février 2015
 
--------------------------------------------------------------------------------
« Chaerin je suis ren- » Jaejoong s'est arrêté à mi-voix en me lançant un regard confus. Mes mains arrêtèrent leurs gestes, laissant ma valise à moitié fermé. Je suis certaine que je ressemble à un cerf aveuglé par les phares d'une voiture en ce moment ; je ne pensais pas qu'il allait rentrer si tôt. J'espérais qu'il allait arriver après mon départ ainsi je n'aurais pas à endurer la douleur que j'allais lui causer.
« Q-Qu'est que tu fais ? »
 
Avec le temps... (Part.I)
 
Je baissais les yeux au sol, incapable de le regarder. Ca va nous détruire mais je dois le faire parce que les choses sont devenues trop ridicules.
« Nan tteonalkageoya (Je pars) »
 
« Okay, » il hocha lentement la tête.Ses yeux bougeaient autour de la chambre jusqu'à ce qu'ils atterrissent sur sa valise vide qui était sous le lit.
«Tu aurais dû me prévenir avant. J'aurais fais ma valise plus tôt. Nous partons où ? »
 
Mon c½ur se serra à l'entende de ses mots que je ne voulais pas entendre. Ses larmes étaient à deux doigt de tomber de ses yeux ; il savait exactement ce que je voulais dire. « Jaebal (S'il te plaît), » murmurais-je, il arrêta doucement ses mouvements.
« Ne rends pas les choses plus difficiles qu'elle le sont déjà. »
 
« Je viens avec toi. » Insista-t-il, en me regardant avec des yeux déterminés. Il se précipita vers ses tiroirs, prenant au hasard des vêtements avant de les jeter dans sa valise. Finalement, il tomba sur un de mes tiroirs complètement vides et il bloqua. Un gémissement échappa de ses lèvres comme un chiot qui venait de se faire frapper.
 
« Jaejoong-shi, il faut que tu sois fort. » Le consolais-je, lui prenant la mains et en le tirant vers moi. Ses larmes tombaient lentement maintenant et je pense qu'il est sur le point de se briser à tout moment. C'est même surprenant que je ne sois pas entrain de pleurer en ce moment.
« Parce que tu as toujours était celui qui me consolait quand je n'allait pas bien, je ne supporterais pas de te voir comme ça, surtout en sachant que j'en suis la cause. Mais je sais que tu surmonteras ça et que tu m'oublieras. »
Je ne pourrais probablement pas t'oublier, mais j'irais bien, enfin je pense, aussi longtemps que tu seras heureux.
 
Avec le temps... (Part.I)



Il secoua la tête immédiatement et serra mes deux mains dans les siennes.
« S'il te plaît ne fais pas ça. J'ai besoin de toi. Saranghae (Je t'aime). »
 
« Moi aussi je t'aime. » Répondis-je sincèrement. Le terme est faible 'sarang (l'amour)' ne sera jamais suffisant pour constituer ce que je ressens pour lui. Parce que ce mot peut avoir une limite à son sens, je sais que Jaejoong comprendra exactement ce que je veux dire.
« Hajiman nan keuleohge habnida (Mais je dois le faire). »
 
« Wae ? (Pourquoi ? »
 
Je contempla sa question, mais il n'y a rien à réfléchir. Me réveiller avec de la merde sur le sol de ma maison ou des gens me giflaient. Ses fans avaient perdu le contrôle et la colère que je ressentais à cause de leurs abominations a construit une haine absolue contre eux. Faire la paix avec des personnes comme eux est totalement inutile.
 
« Je me suis réveillé, et j'ai trouvé quelqu'un assis sur le canapé. » L'informe ai-je, mes sourcils se fronçaient dans la douleur quand il serra un peu trop fort mes mains. Sentant cela, il desserra un peu mes mains, mais il les tenaient comme si sa vie en dépendait.
« C'était absolument terrifiant. Je ne peux pas vivre avec cette peur au-dessus de ma tête. »
 
« Nous pouvons fuir maintenant. » Suggéra-t-il, sans lâcher mes mains.
« Nous pourrons aller là où tu veux. »
 
Je fis un sourire triste et je libéra une de mes mains pour essuyer ses larmes, mais lorsque j'en essuyé une, une autre la remplaça immédiatement.
« Regarde avec quelle facilité tu serais prêt à tout abandonner pour moi, Jaejoong-shi. En vaut-je vraiment la peine ? »
 
Il hocha la tête avec conviction. « Oui! Et bien plus encore. »
 
Je ne le méritais pas. Il avait tellement fait pour moi, et je sentis une vague de culpabilité ; l'avais-je fait perdre trois ans de sa vie alors qu'il aurait pu être avec quelqu'un qui ne rendrait pas ses fans fous ?
 
Avec le temps... (Part.I)



En regardant son visage, le voyant brisé, je laissa tomber mes larmes librement. Etait-ce faire du mal ? Sûrement pas, non ? En face de moi ce n'était pas un ange, mais il est à moi : c'était Kim Jaejoong. Et Kim Jaejoong est quelqu'un que je viens de connaître mieux que quiconque au cours de ces trois ans. Jamais je n'ai rencontré quelqu'un qui a un esprit aussi ouvert que lui. Ni une personne qui peut être aussi exaspérante que drôle.
 
A force de l'aimer j'en suis venue à l'aimer plus que moi-même. Il est comme une bouffée d'air frais dont j'en ai désespérément besoin. Dans une industrie où les mensonges sont au premier plan, il me dit la vérité dans l'espoir de me faire me sentir mieux et vice versa. Nous étions devenus comme le feu et l'eau. On se tenait toujours la main dans une industrie remplit de mensonge, mais maintenant je dois lui lâcher la main. Je préfère ça que de l'entraîner dans le feu avec moi. Donc, si cela signifie qu'il va me haïr, ainsi soit-il. Ca passera avec le temps.
 
« Tu es trop bien pour moi. » dis-je, en enroulant mes mains autour de sa taille dans une étreinte serrée. Je sanglotais dans sa poitrine trouvant du réconfort. Je devais le réconforter, mais les choses ont mal tournées. Je me tirai légèrement vers l'arrière afin d'être en face de lui ; j'ai besoin de lui faire comprendre.
«S'il te plaît ne penses pas que tu ne signifie rien pour moi parce que je t'aime plus que tout au monde et jamais je ne réussirais à tomber amoureuse de quelqu'un d'autre. »
 
Avec le temps... (Part.I)



« Mais moi je ne serais pas parti. » Ses paroles sont simples et véridiques. Et elles font très mal.
 
«Mais tu n'es pas à ma place. »
 
« Et toi à la mienne. »
 
« S'il te plaît, » Le prévenais-je , ne voulant pas entendre ce qu'il allait dire.« Je suis terrible, je sais. Je ne suis pas digne de toi, je sais. Tu es une personne qui est beaucoup mieux que moi, je sais. Jaejoong-shi, je sais. »
 
« Tu ne sais rien du tout. » Il secoua la tête vers moi, et il eut un rire ironique. Ca ne lui ressemblais pas. Nous nous détachons lentement.
 
« Si tu savais le nombre de fois que j'ai vu ton chef se pointé devant la porte quand tu n'étais pas là, me suppliant de rompre avec toi. Je suppose qu'un artiste de la SM et YG ne devrait pas sortir ensemble ? Je ne sais pas comment il l'a su, mais je pense que nos deux agences le savaient. Mais je n'ai jamais accepté, peu importe ce qu'il m'offrait. Tu sais pourquoi? Parce que tu vaut bien plus que tous l'or du monde. Puis un jour, il a eu le culot de venir ici et de me suggérer de sortir avec Dara parce que selon lui ''Elle est plus jolie''. J'ai vu rouge. Comment osez-t-il te comparer à quelqu'un d'autre ? Tu es absolument magnifique. » Siffla-t-il, ses vieux sentiment refaisait surface. « Je n'ai pas pu me retenir, alors je l'ai frappé. »
 
« Tu l'as frappé ?! » Demandai-je, en me demandant si j'avais bien entendu.
 
Il hocha la tête. « C'était il y a un an. Depuis ce jour-là, il n'est plus revenu. »
 
« Daebak. » J'essayais te traiter ce fait dans ma tête, mais il commença à parler.
 
Avec le temps... (Part.I)



« J'ai enduré ces conneries pendant des années alors s'il te plaît, reste. » Supplia-t-il. « C'est tous ce que je demande. »
 
«Je suis désolé. » Pleurais-je, enroulant mes bras autour de moi, pour éviter que je tombe par terre devant lui. «Je suis désolé, mais je peux plus vivre comme ça. C'en est trop. »
 
Désespérément, il baissa la tête douloureusement et le leva le bras vers la porte. « Keulaeseo, keogi kaseo (Alors vas y.) »
 
Je le regardai pour mémoriser chaque parcelle de son beau visage. Je fermai ma valise et l'a pris. Je me dirigeais vers la porte, mais je m'arrêtais au coin de la porte. Jaejoong était toujours au même endroit.
 
« Jaejoong-shi ? »
 
« Q-Quoi ? »
 
« Ne m'appelle pas. » L'ordonnai-je. Ses mains se crispaient, j'étais inquiète pour ce qu'il allait faire quand je serais partie.
« Ne me cherche pas non plus. Je veux que nous rompions clairement. »
 
« Arasseo (D'accord.) »
 
« Et Jaejoong-shi ? »
 
« Pour l'amour de dieu, chaerin ! Quoi encore ? »
 
Ca sonne comme si il voulait que je parte maintenant ce qui est compréhensible. Mais je ne peux pas partir sans lui demander quelque chose. « S'il te plaît, prends soin de toi. Le temps guérira tous. »
 
Puis je quittai la maison. Elle avait l'habitude d'être la nôtre mais maintenant elle lui appartient. C'est drôle comment les choses changent vite. Je me rappelle comment je me sentais hyper heureuse il y a quelque temps et maintenant j'ai l'impression d'avoir eu un accident de voiture. Mais comme on dit ça passera avec le temps, mais dans combien temps...
 
Avec le temps... (Part.I)

Remix from Fiction-Kpop-CL

Tags : Lee Chae Rin (CL) - ChaerinOh - Jaejoong♥♥ - Avec le temps - Part.I

Quel est ton rêve ? ^-^ 22/04/2016

Quel est ton rêve ? ^-^
fairytail34 a répondu à la question : « Quel est ton rêve ? ^-^ » : Aller aux Etats Unis ou Corée du sud, devenir médecin et me marier avec un coréen
kwest.com

Via kwest

Je suis enfin de retour (environ 1 an et demi d'absence) ! Aimes-tu la K-Pop ? Si oui t'aime quoi comme groupe ? (Pour moi les BTS, les EXO, les Block B et les GOT7) Ou si non c'est quoi ton genre de musique ? 22/04/2016

Je suis enfin de retour (environ 1 an et demi d'absence) ! Aimes-tu la K-Pop ? Si oui t'aime quoi comme groupe ? (Pour moi les BTS, les EXO, les Block B et les GOT7) Ou si non c'est quoi ton genre ...
fairytail34 a répondu à la question : « Je suis enfin de retour (environ 1 an et demi d'absence) ! Aimes-tu la K-Pop ? Si oui t'aime quoi comme groupe ? (Pour m…
kwest.com

Via kwest